News février 1.3

Après Tchekhov et Shakespeare, Alexandre Doublet s'attaque à un nouveau grand monstre du théâtre classique : Jean Racine. Dans Andromaque, Oreste aime Hermione, qui veut plaire à Pyrrhus, qui aime Andromaque, qui aime son fils Astyanax et son mari Hector, qui est mort... Le personnage d’Astyanax est joué par un choeur d'enfants qui sera comme planté là, sans trop savoir pourquoi, faisant face au langage des adultes toujours plus violent.

NEWS Février 2015

News février 1.2

D'un mouvement, on traverse les siècles et les espaces, magiquement. Michalik croit au destin, croit aux signes et fait apparaître avec beaucoup de subtilités ces fils invisibles qui relient parfois les êtres. Avec lui, l'Histoire a du sens. Six comédiens formidables incarnent une trentaine de personnages et passent d'un rôle à l'autre avec une éblouissante virtuosité. Un spectacle jubilatoire fondé sur la magie même du théâtre.

News février 1.1

Inspiré des légendes d'ondines, Rusalka conte l'histoire bouleversante d'une sirène amoureuse qui finira abandonnée de tous. Avec cette mise en cause sans concession du langage trompeur des hommes – qui culmine dans le sublime Chant à la Lune, Dvořák signe le couronnement de sa carrière musicale avec cette oeuvre au lyrisme exalté. Une finesse qui se retrouve dans cette version colorée, poétique et folklorique du Théâtre Orchestre de Bienne. Brigitte Hool, soprano neuchâteloise, nous transporte d'émotions avec sa petite sirène.

testnoeud

texte ici djshdjhsdjs sdsd

Gros-Calin

En 1974, Romain Gary publie à 60 ans son premier roman sous le pseudonyme d’Emile Ajar: Gros-Câlin. C’est le nom que donne un modeste employé célibataire au python qu’il a ramené d’Afrique. Celui-ci apporte à son propriétaire quelques soucis avec ses voisins, mais surtout un réconfort physique et sentimental.

UNE VALSE AQUATIQUE DÉCOIFFANTE

Ils ont un pouvoir inestimable: ils donnent envie de valser avec eux, le visage chiffonné par les larmes, jusqu’à l’heure bleue où le chagrin passe à trépas et où la samba monte à la tête. C’est leur charme, leur griffe, à rebours des mots d’ordre qui voudraient que la danse soit aujourd’hui plus conceptuelle qu’épidermique. Oui, à la sortie du Poids des éponges, on improvise une valse.
LE TEMPS – ALEXANDRE DEMIDOFF

RETOUR EN ADOLESCENCE, AVEC HAMLET ET NIRVANA

*SA. 4 ET DI. 5 OCTOBRE, À 19H, EN INTRODUCTION AU SPECTACLE, PRÉSENTATION DE L'ŒUVRE ET DE LA MISE EN SCÈNE PAR ALEXANDRE DOUBLET. SUR INSCRIPTION AU +41 (0)21 925 94 94.
 
L’histoire d’un groupe de jeunes qui, en apparence, ne savent rien sur Hamlet et Shakespeare et qui pourtant, après s’y être confrontés, montrent qu’intuitivement, ils avaient tout compris.

Pages

Subscribe to www.lereflet.ch RSS